.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lectures au mois d'automne |(pv caitlyn delaway)

Aller en bas 
AuteurMessage
david a. miller

avatar

Nombre de messages : 57
Age : 25

in my mind : : Je donnerais tellement pour savoir mon passé !

in my heart : : Où est-elle ? <3

i say : : L'enfer est le paradis =D

me myself and i : :

# More.
i love them. or not ::

MessageSujet: Lectures au mois d'automne |(pv caitlyn delaway)   Dim 26 Juil - 0:01

«&»
"UN LIVRE N'EST RIEN QU'UN PETIT TAS
DE FEUILLES SECHES, OU ALORS, UNE GRANDE
FORME EN MOUVEMENT: LA LECTURE."


Le vent soufflait fort. Nous étions en automne, un jour où il faisait froid, où le vent soufflait sur le visage des passants. Les feuilles mortes s’envolait, pour se poser ensuite sur le par brise des voitures. David venait de sortir de son appartement, il traversait maintenant le boulevard principal. Il se dirigeait vers Central Park, le fabuleux endroit pour les gens qui aiment lires, ou pour passer un moment dans un magnifique parc. Il venait d’entrer, dans cet espace vert. C’était très beau, les arbres étaient grands, mais en cette saison ils étaient pour la plus part dépourvues de leurs feuilles. Il cherchait un endroit pour s’assoir, parmi la nature, où enfin il pourra lire son livre. C’était un livre simple, racontant une histoire banale, il le lisait mais il appréciait tout de même ce roman. Il s’est assit à côté d’une fille, une blonde, mais il ne la regarda pas très longtemps. Elle lisait aussi un livre. Elle était très imprégnée par son livre, et ne prêtait aucune attention à David. Finalement il n’avait pas vraiment envi de lire. Pour briser la glace, et pour pouvoir discuter avec la fille. Il lui parla.

"Salut, excuse-moi de te déranger. Je voulais juste avoir une discussion avec quelqu’un. Pour pouvoir changer de mon quotidien. Si je te dérange, dit le moi, je repartirai aussi vite que je suis venus."

Elle avait décroché de son livre, pour l’écouter. Les gens de Los Angeles avaient un comportement étrange. Enfin jusqu'à là, il avait remarqué, deux personnes. La jeune fille maladroite et elle. Elles étaient toutes les deux, bizarre. Elles agissaient comme si elles conaissaient David depuis des années. C’était vraiment inhabituel. C’était comme si elle s’était passés le message.
Un coup de vent est vite arrivé. L’odeur de l’automne venait au nez de David. Il sentait les feuilles mortes, et de façon détourné tout ce qui était présent dans le parc. Mais une odeur arrêta tout de suite les autres. Une odeur qui lui rappelait celle de la jeune fille maladroite. Une odeur mauvaise, nauséabonde. Une odeur dégoutante. Pourtant il en était sûr, c’était la même que la fille de l’épicerie. Exactement la même odeur. Il se retourna pour chercher d’où venait l’odeur. Mais quand il sur de qui elle provenait. Il eu des images qui lui sont apparus. Des flashs. D’un accident. Où la jeune fille maladroite était présente et la fille qu’il lisait l’était aussi. Pourquoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://secretstory-virtuel.keuf.net
Caitlyn Delaway

avatar

Nombre de messages : 39
Age : 28

in my mind : : Un néant comblé par des songes...

in my heart : : Un vide qui me ronge...

i say : : A l'oubli j'aurais préféré le mensonge.

me myself and i : :

# More.
i love them. or not ::

MessageSujet: Re: Lectures au mois d'automne |(pv caitlyn delaway)   Dim 26 Juil - 2:25

‘‘ If I get up I might fall back down again
So let's get up come on
If I get up I might fall back down again
We get up anyway
If I get up I might fall back down again
So let's get up come on
If I get up I might fall back down again
And I might fall back down again
We'll just jump and see, even if it's the twentieth time
We'll just jump and see if we can fly’’


    Fly… Oui c’était le bon mot. Caitlyn aurait volontiers envoyé le réveil voler par la fenêtre. Littéralement. Mais deux choses l’en empêchèrent : premièrement, elle n’avait pas l’intention de passer son temps à en racheter. Deuxièmement, la fenêtre était fermée. Alors elle opta pour sa seule autre option. Etirant difficilement son bras hors des draps qui avaient pris un malin plaisir à s’enrouler autour d’elle, la blondinette martela le radioréveil jusqu’à ce que celui-ci arrête le vacarme incessant et bien trop matinal aux yeux de Cait’.

    Se lever était, d’après elle, la première gaffe de la journée. S’était une corvée, un vrai calvaire dont elle se serait bien passé. Si ceux qui la connaissaient la voyaient ainsi, ils seraient surpris. La si mûre, calme et souriante Caitlyn était à présent en train de ronchonner, râler et grogner pour tout et n’importe quoi comme une enfant. Ses longs cheveux blonds étaient emmêlés comme à leur habitude, et formaient une tignasse qui tombait lamentablement devant les yeux fatigués et dépourvus de leur éternelle malice. Traînant les pieds, la jeune femme se dirigea lentement sans pour autant s’empêcher de trébucher sur un de ses sacs à main vers une porte de bois clair.

    Ce ne fut qu’une demie heure plus tard qu’elle en ressortie, transformée. Ses cheveux avaient retrouvées leur forme et leur blondeur éclatante et ses yeux étaient pétillants comme à l’accoutumée. La blondinette avait également troqué son pyjama contre une longue jupe gris clair et un simple débardeur blanc cassé par-dessus lequel ses cheveux tombaient en cascade. A l’extérieur, le soleil avait déjà eut tout le temps de se lever et était maintenant bien haut dans le ciel. C’était une belle matinée d’automne.


    *L’automne est agréable cette année, le Seigneur est clément… Que peut-on faire avec un temps aussi merveilleux ?*

    Caitlyn adressa un sourire lumineux au Soleil que fixaient ses yeux verts. Lynn savait parfaitement ce qu’elle pouvait faire de sa matinée. Mais son sourire s’effaça lentement cependant qu’elle repensa au rêve qu’elle avait fait. Tout du moins, du peu dont elle se rappelait encore. Elle était dans une voiture, mais elle ne conduisait pas, elle était sur le siège passager, tandis qu’une jeune femme brune tenait le volant. D’autres personnes étaient derrière, un homme. Ils riaient tout les deux tandis que la conductrice se concentrait sur la route. Caitlyn devait avoir dit quelque chose de particulièrement drôle puisque le jeune homme ne semblait pas s’arrêter de rire. Elle se souvenait s’être retournée vers lui, et avait vue qu’une autre fille les accompagnait. Endormit, elle avait enfouie sa tête dans le cou du brun qui riait encore. Sur cette vision de tendresse, Cait’ s’était réveillée tout en douceur par le hurlement de la radio.

    Ce rêve l’intriguait. Ce n’était pas la première fois qu’elle en faisait des similaires, toujours avec les mêmes trois autres personnes dont elle ne parvenait pas à distinguer le visage. Des fois dans une voiture, d’autre dans un parc ou encore dans une salle qui ressemblait à un amphithéâtre. Mais toujours en train de rire aux éclats. Comme si son subconscient cherchait à lui créer une vie passée dont elle manquait cruellement. Comme si on prenait pitié d’elle et qu’on lui inventait une vie. Alors elle n’avait pas prêtée attention à ces rêves.

    Ce fut un vol massif de pigeon qui sorti Caitlyn de sa réflexion. En bas, des gamins s’amusaient à courser les oiseaux pour leur faire peur et les faire prendre leur envol. Eux-aussi riaient aux éclats. C’était un monde comme celui-là qu’elle souhaitait protéger. Apaisée par la scène qui se déroulait sous ses yeux bien plus bas dans la rue de son immeuble, la blondinette récupéra un sac gris clair, mis un livre à l’intérieur ainsi que tout ce dont elle pensait avoir besoin et, après un dernier regard vers son appartement particulièrement désordonné, elle partit direction le parc d’à côté. Après tout, elle restait une jeune femme de dix-neuf ans qui ne prenait aucun plaisir à ranger ses affaires.

    Lorsqu’elle arriva devant les grilles du parc, Caitlyn prit une grande bouffée d’air. Dieu qu’elle aimait cet endroit, il était si calme. Faisant quelques pas, la jeune Delaway s’installa à sa place habituelle, un banc situé dans l’ombre des arbres les plus imposants du parc. Là, elle pouvait en toute quiétude lire son livre dans la lumière rougeâtre qui diffusait à travers les rares feuilles mourante des arbres. Un petit bouquin à la couverture bleue marine reprit sa place dans les mains de Lynn. Peu de temps après, elle fut rejoint sur le banc par un jeune homme à qui elle n’adressa pas un regard, trop absorbée par sa lecture. Il s’agissait encore et toujours de la biographie de Sacha Brand écrite par son père après la mort accidentelle de celle-ci.

    Mais rapidement, il sembla que la lecture n’intéressait pas son voisin, qui préféra tenter d’engager la conversation avec elle. Il semblait assez hésitant, de peur de ne la déranger. Mais Caitlyn, loin d’être gênée par cette interruption, leva les yeux d’un vert étincelant avant de les poser sur lui, ses lourdes paupières se levant davantage.


    *Dieu qu’il lui ressemble !*

    Son vis-à-vis semblait en tout point identique au jeune homme qu’elle voyait dans ses rêves. Bien qu’elle n’ait jamais pu le voir distinctement, le peu qu’elle avait aperçut lui rappelait le jeune homme en face d’elle. Mais il lui était impossible d’avoir rêvé de quelqu’un de bien réel sans l’avoir jamais rencontré aussi décida-t-elle qu’elle était simplement en train de se tromper. Caitlyn n’était pas voyante, elle avait déjà un pouvoir. Pouvoir qu’elle évitait soigneusement d’utiliser.

    Se reprenant et se rendant compte qu’elle n’avait pas répondu au jeune homme, Lynn lui adressa un grand sourire bienveillant avant de déclarer tout en refermant son livre, non sans en avoir marquée la page :


    ‘‘_Non, non. Tout va bien, tu ne me déranges pas. Je connais ce livre par cœur à force de le lire, et j’avoue qu’un peu de compagnie me ferait le plus grand bien.’’

    Devant l’air interrogatif de son interlocuteur, Cait’ ajouta :

    ‘‘_Je suis nouvelle en ville…’’

    Quelque chose n’allait pas. Quelque chose qui flottait dans l’air. Jamais une telle chose ne lui était arrivée. Une odeur désagréable, dérangeante et pour le moins troublante. C’était la première fois qu’elle sentait une fragrance aussi repoussante alors qu’elle venait sur ce banc tous les jours. La seule explication fut que cette odeur émane du jeune homme lui-même, ce qui la laissa perplexe. Il ne semblait pas être du genre négligé, bien au contraire. Mais alors, d’où cela pouvait-il venir ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
david a. miller

avatar

Nombre de messages : 57
Age : 25

in my mind : : Je donnerais tellement pour savoir mon passé !

in my heart : : Où est-elle ? <3

i say : : L'enfer est le paradis =D

me myself and i : :

# More.
i love them. or not ::

MessageSujet: Re: Lectures au mois d'automne |(pv caitlyn delaway)   Lun 27 Juil - 19:34

L étrange l’odeur émanée de cette fille. Elle était pourtant très propre sur elle. Bien habillé. Los Angeles devait réserver beaucoup de surprise à David, si les deux seules filles qu’il avait rencontrées sentaient si mauvais. C’était pour le moins surprenant. La jeune fille à côté de David, lisait un livre de couverture bleu, simple mais il paraissait être vieux. Elle avait l’air d’aimer beaucoup ce livre, elle y tenait surement énormément. Le livre que David avait ramené était simple, il avait une couverture verte, en imitation cuire. Il l’avait trouvé dans son appartement. Passionner par la lecture il l’avait tout de suite dévoré. C’était une belle histoire, une famille décomposé, à cause d’un lourd secret. Il aimait beaucoup ce livre.

Ils étaient là, en face d’un immense chêne, ils étaient assis sur un banc. Elle lui avait dit quelques mots, que la compagnie lui ferait que du bien. Elle avait raison, David aussi pensait la même chose. Sauf qu’il ne voyait pas beaucoup de gens. A part Heather qu’il voyait contre son choix. Il devait être ami avec elle par ordre de Lucifer. Ce n’était pas gagné.


"Je suis arrivé en ville il y a environ deux semaines. Je suis aussi un nouvel arrivant."

Il ne savait pas trop quoi dire. Il pensait la connaitre par son passé, mais c’était comme pour les autres, il n’en était pas sûr. Etant donné qu’il vient lire de temps en temps dans le parc, il avait déjà dut surement la croiser. Une coïncidence alors. Il n’y croyait pas. Pour David, il la connaissait, c’était une personne qui faisait partie de son passé. Un passé où elle était présent. Elle n’était pas très important, mais il la connaissait. Il ne pouvait même pas mettre un nom sur son visage car il ne connaissait pas son prénom.


"Je suis David, et toi ?"

A l’écoute de son prénom, elle sourit. Je ne savais pas pourquoi elle faisait ça. Elle le connaissait peut-être. Mais c’est alors, qu’elle lui dit son prénom et David n’y croyait pas. Elle était la fille de se rêves. La passagère avec son MP3. La fille de la voiture, de l’accident. Il se fit finalement que ce ne pouvait être qu’une coïncidence car a Los Angeles il y a beaucoup de Caitlyn.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://secretstory-virtuel.keuf.net
Caitlyn Delaway

avatar

Nombre de messages : 39
Age : 28

in my mind : : Un néant comblé par des songes...

in my heart : : Un vide qui me ronge...

i say : : A l'oubli j'aurais préféré le mensonge.

me myself and i : :

# More.
i love them. or not ::

MessageSujet: Re: Lectures au mois d'automne |(pv caitlyn delaway)   Lun 27 Juil - 21:10

Une légère brise se fit sentir, et les longs cheveux blonds de Caitlyn s'ondulèrent et s'agitèrent au bruit des feuilles qui frémissaient dans les hautes branches des arbres environnants. Mais ce vent léger était plus que bienvenu, venant frôler agréablement les joues de la jeune fille et virevolter sa longue jupe autour de ses mollets fins. Il ne faisait pas chaud, l'air était plutôt frais même. Mais elle aimait cela. Le peu de temps qu'elle avait passé loin de ce monde quand on lui avait expliquée sa mission, il faisait une fraîcheur similaire. Nombreux sont ceux qui se représentent le Paradis comme un endroit lumineux, éclairé par un Soleil éclatant et éternel là où la nuit n'abattait jamais ses ténèbres. Mais non. Plus qu'à tout cela, c'est aux cités de la Grèce antique que le monde aérien ressemblait. Des colonnes, du marbre et la fraîcheur de la pierre. Telle était la demeure du Tout-Puissant. A l'extérieur, des prairies et jardins à perte de vue. Pas d'angelots qui jouaient de la harpe ni de chérubins ailés qui riaient aux éclats. Juste le calme infini, une sérénité sans borne. Et des chemins qui menaient vers des endroits tous plus beaux les uns que les autres. La blondinette pensait cependant que ce lieu saint prenait différentes apparences, et réflétait aux yeux des anges ce qu'eux-même espéraient voir.

Voilà tout ce à quoi lui fit penser cette simple brise. Ces souvenirs étaient parmi les premiers et les seuls qu'elle possédait depuis sa mort et son passag à l'état d'ange. Lynn aurait aimé rester pus longtemps là-haut, auprès de l'Eternel. Mais il avait vu en elle des qualités que tous ne possédaient pas. Elle faisait partie de l'élite, les élus qui détermineraient du sort de la planète et de celui des mortels. La jeune femme ne pouvait qu'accepter l'honneur que lui faisait le Seigneur en plaçant ses espoirs en elle. Elle ne le décevrait pas. C'était dans cet état d'esprit qu'elle était allé proposé de garder les enfants de l'appartement au dessus du sien: le plus âgé était déjà en âge d'aller au collège, mais à l'époque préférait passer son temps à l'extérieur, à rôder avec ses 'amis'. Jusque là, Cait' estimait aoir fait un excellent travail avec lui, ainsi qu'avec sa voisine de palier, une vieille dame qui, au contact de la blondinette, apprit à se montrer plus patiente avec sa fille qui avait déjà bien du soucis avec sa propre famille. Mais il restait encore beaucoup à faire, après tout elle n'était là que depuis peu. Et visiblement, ce n'était pas seulement son cas.


*Nouveau aussi? Visiblement je suis là depuis un peu plus longtemps que toi, de quelques jours à peine tout au plus...*

"_Je vois... Ce n'est pas facile n'est-ce pas? Arriver seul ici, sans connaître personne. Enfin, je veux dire, tu as peut-être des amis ici mais ça reste une ville à laquelle il faut s'habituer."

Engager la conversation avec un parfait inconnu était un drôle d'exercice. De quoi parler? Quelles questions seraient gênantes? Qu'est-ce que l'on doit garder pour soi? Au final, la lecture n'aurait pas été aussi... étrange que la situation actuelle. Non pas qu'elle regrettait, non. Caitlyn avait dit vrai: elle avait lue et relue cette biographie tant de fois que même si elle ne l'avait acheté qu'à son arrivée ici, le livre en paraissait plus vieux de dix ans. Et il était vrai aussi qu'un peu de compagnie li ferait le plus grand bien. Les seules personnes qu'elle côtoyait étaient ses voisins et le peu d'ange qu'elle connaissait déjà. De quoi n'avoir vite plus personne à qui parler. Le silence dumoment lui permit de détailler un peu plus son vis à vis.

Comment avait-elle pu décréter qu'il était celui avec qui elle riait autant des ses rêves? Jamais elle n'avait pu voir son visage, et celui qui lui faisait face elle ne l'avait certainement jamais rencontré. Comment pouvait-elle se mettre en scène de la sorte avec quelqu'un qu'elle ne connaissait ni d'Eve ni d'Adam? C'étaittotu bonnement stupide, un tas d'inepties sans queue ni tête. Elle devait rêver. Non. Elle l'avait rêvé justement, et en aucun cas le brun n'était celui que Lynn voyait la nuit. Un pur fruit de son imagination.

Lorsqu'il se présenta, brisant enfin le silence, la blondinette sourit. Il s'appelait comme le meilleur ami de Sacha, la jeune fille de la biographie. David Richards (NdA: Tous les noms de familles ont été changés dans le livre pour éviter des poursuites), le seul et unique. Elle lui répondit alors:


"_Caitlyn, je m'appelle Caitlyn. Alors David, en tant que nouveau, quelle est la raison de ta venue ici? Personnelle ou professionnelle?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
david a. miller

avatar

Nombre de messages : 57
Age : 25

in my mind : : Je donnerais tellement pour savoir mon passé !

in my heart : : Où est-elle ? <3

i say : : L'enfer est le paradis =D

me myself and i : :

# More.
i love them. or not ::

MessageSujet: Re: Lectures au mois d'automne |(pv caitlyn delaway)   Lun 27 Juil - 22:09

Ce que David faisait ici. Tout simplement il est un démon et il va tout faire pour que le diable gagne, et que la mal triomphe. Nan bien sûr il n'allait pas lui dire ça. Son mauvais côté allé ressortir. Sa partie que tout le monde souhaite voir mais quand enfin, ils la voient, ils ont peur. David joue un jeu presque tout le temps. C'est un manipulateur et un menteur. David avait des qualités, mais elles n'étaient pas comparables à ses défauts. C'était vraiment une personne mauvaise. Vantard, narcissique... nombreux sont les adjectifs qui qualifie son côté pourriture.

" J'ai été muté dans la région. Je suis ici un peu par obligation pour mon travail. Et toi pourquoi est tu à Los Angeles ? "

Après ce petit mensonge qui n'en était pas un. Car il était bien ici pour travailler. Il devait ramener nombreuse personne a sa cause. Mais comment voulez vous rallier des gens à vous, quand vos idées sont noires. David était sur de trouver de simples humain qui monderont a l'hameçon. Il était déjà décider de commencer demain. Il débutera enfin sa mission. Avec un pouvoir comme le sien, il pourra rallier qui il veut. Même de simples anges, bêtes et inconscients. La manipulation par la pensée était sont plat favori. Depuis son retour sur terre il n'avait toujours pas utilisé son merveilleux pouvoir. Il allait vite y remédier.

" Je suis désolé si je ne parle pas beaucoup... Mais je ne sais pas trop quoi dire. "

En même temps, il avait raison. Quand on rencontre une personne que l'on ne connait pas. On ne sait pas quoi dire. Pas quoi faire. Rien. Que voulez vous qu'il dise. Qu'il parle de son passé qu'il ne se souvient de rien. Qu'elle ressemble à une fille qu'il a connus. Dans ces circonstances là on se sent mal à l'aise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://secretstory-virtuel.keuf.net
Caitlyn Delaway

avatar

Nombre de messages : 39
Age : 28

in my mind : : Un néant comblé par des songes...

in my heart : : Un vide qui me ronge...

i say : : A l'oubli j'aurais préféré le mensonge.

me myself and i : :

# More.
i love them. or not ::

MessageSujet: Re: Lectures au mois d'automne |(pv caitlyn delaway)   Mar 28 Juil - 1:00

    "_J'ai été muté dans la région. Je suis ici un peu par obligation pour mon travail. Et toi pourquoi es-tu à Los Angeles ?"

    Que dire? Caitlyn se posait bien la question. Elle ne pouvait décemment pas dire la vérité. Il la prendrait pour une folle assurément, et c'est tout sauf ce qu'elle désirait. David avait l'air d'un homme agréable, un peu sombre certes, mais amical tout du moins. Qui plus est, il était le seul qui lui avait adressée la parole spontanément, une première depuis qu'elle était arrivée à Los Angeles. Seuls les anges et ceux qu'elle tentaient d'aider, parfois les deux en même temps, connaissaent ne serait-ce que son rénom. Elle n'était pas timide, non. Juste d'apparence hautaine, un peu trop pour qu'on l'aborde. C'est pourquoi elle était reconnaissante à cet homme de l'avoir interpelée la tirant d'une lecture toujours appréciée mais quelque peu lassante. Ils devaient avoir le même âge, et cela était encore mieux. Sa compagnie ne serait que plus agréable encore.

    Voilà pourquoi elle ne devait rien gâcher. Bien sûr, dans tout les cas jamais elle n'aurait révélée sa vraie nature, mais Cait' aurait moins de scrupule à mentir même si elle détestait cela. Aussi répondit-elle évasivement, heureuse que ce qu'elle racontait ne soit pas différent de la réalité.


    "_Pour raisons professionnelles également. Mon supérieur m'a dit qu'il y avait fort à faire dans la région et qu'il avait besoin que j'y sois. Je suis nouvelle dans le métier, alors c'est une chance incroyable de pouvoir faire mes preuves si tôt."

    Tout était vrai. Absolument tout, de la majuscule au point final. Caitlyn s'était contentée de dire ce qu'il en était, tout en taisant les détails compromettants, rien de plus. Mais par prudence, mieux valait éviter de continuer cette discution. Ainsi elle ne se verrait pas poser des questions gênantes sur son 'activité professionnelle'. C'était encore ce qu'il y avait de plus sûr. Si David persistait à vouloir en savoir plus de ce côté-là, elle serait contrainte d'abréger la conversation, chose quelle ne souhaitait pas. Le jeune homme avait quelque chose d'apaisant, comme si sa présence seule rassurait Caitlyn. La rassurait sur quoi exactement? Ils se connaissaient à peine, mais c'était comme si elle n'était pas seule. Enfin...

    Quel ne fut pas son soulagement lorsque David avait à nouveau pris la parole. Sans le savoir, il lui avait donnée l'opportunité d'orienter la conversation vers un sujet autre que leur travail respectifs. Avec un léger rire cristallin, Lynn réunis ses cheveux, les enroula avant de secouer la tête pour les laisser retomber en cascade le long de son dos, faisant passer un peu d'air sur sa nuque. L'espace de quelques secondes, elle ferma ls yeux et apprécia la douce caresse du vent sur son cou.


    *Quel temps agréable. L'automne est si beau cette année...*

    Puis, se reprenant, Cait' rouvrit les yeux avant de les poser dans ceux de David. Celui-ci l'avait observé tout le long. Avec un sourire amusé qui jouait sur le coin de ses lèvres, la jeune femme répondit:

    "_Si tu commençais par me dire ce que tu penses de Los Angeles? Cette ville est si vaste que je n'arrive pas à me faire une opinion, personnellement. Et je suis prête à parier que, quelle que soit ta ville d'origine, la cité des Anges en est bien différente!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
david a. miller

avatar

Nombre de messages : 57
Age : 25

in my mind : : Je donnerais tellement pour savoir mon passé !

in my heart : : Où est-elle ? <3

i say : : L'enfer est le paradis =D

me myself and i : :

# More.
i love them. or not ::

MessageSujet: Re: Lectures au mois d'automne |(pv caitlyn delaway)   Mar 28 Juil - 16:57

David et Caitlyn avait quelques points commun apparemment. Cela faisait sourire David. Il trouvait la situation drôle. Elle était venue à Los Angeles pour le travail comme lui. Excepté que lui est un démon et elle une humaine. C'était même plutôt bien qu'elle ne le sache pas car, les humains, ont peur des démons. Ils idéalisent les anges et craignent les démons. Pourquoi ? Un démon est un humain qui a eu une vie qu'il na pas choisi. David ne se rappelle plus de sa vie passé. Mais en enfer quand il parlait avec ceux qu'ils s'en rappelaient, ils avaient tous eu une vie, où ils s'étaient fait battre, violé... Une vie qui malheureusement pour eux, n'avaient pas choisi. Est-ce qu'ont choisi de se faire taper dessus ? Non.

David aimerait se rappelait de son passé mais quand il pense a ce qui aurait pu le mener jusqu'en enfer il ne souhaite plus retrouver des traces de son passé. Car il sait malgré tout, que son passé ne fut pas très glorieux, pas très beau. Il avait dû avoir un passé sombre et noir. Il connaissait des démons qui avait tout fait pour retrouver leur passé. Mais quand ils l'avaient enfin découvert. Ils regrettaient d'avoir fouillé dans le temps. Car ce qu'ils avaient découvert était pour la plupart pire de ce qu'ils avaient pu penser.

Mais ce n'est pas le cas pour tous les démons. En enfer ils y en a qui l'on cherchait. Qui ont comme qui dirait tout fait pour se retrouver ici, là où d'autre n'aurait aimé ne pas être. Ils avaient était des meurtriers, ou ils avaient était des personnes non fréquentables, méchantes, et répugnantes toute leur vie.

"Si tu commençais par me dire ce que tu penses de Los Angeles? Cette ville est si vaste que je n'arrive pas à me faire une opinion, personnellement. Et je suis prête à parier que, quelle que soit ta ville d'origine, la cité des Anges en est bien différente!"

*D'où je venais, c'était une bonne question. Je ne le s'avais même pas. Ah... si, je le sais sauf que n'ai pas vécus tout le temps en enfer. J'ai vécus quelque part avant, mais où ?*

Il n'allait bien sûr pas lui dire la vérité, imaginais vous quelqu'un qui vous dit, que son ancienne demeure se trouvait en enfer. L'endroit qu'aucun humain a envie d'y aller. Il cherchait une ville à lui donner pour se débarrasser de cette question embarrassante. Même si demander à quelqu'un comment il trouve une ville n'était pas une question embarrassante, c'était plus la deuxième partie de la question qui le devenait.

Phoenix ! C'était la ville d'origine de l'héroïne d'un livre qu'il avait lu. Elle avait déménageais a cause de son beau-père, sa mère et lui devaient voyager pou son travail. Elle s'est donc retrouver dans l'Etat de Washington avec son père dans une petite ville humide et où il faisait très froid.

"Je trouve Los Angeles, magnifique. Il fait tout le temps beau. C'est vraiment une ville fabuleuse. Tu as raison comparé a ma ville natale Phoenix. C'est très différent. "
Comment peut-il dire sa ? Il ne connaissait même pas Phoenix. C'était une ville écrite dans un livre. Il n'y avait jamais été. De plus, peut être que Los Angeles ressemble beaucoup à cette ville.
*Espérons seulement qu'elle ne connaisse pas Phoenix. Sinon je ne saurais plus quoi inventer.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://secretstory-virtuel.keuf.net
Caitlyn Delaway

avatar

Nombre de messages : 39
Age : 28

in my mind : : Un néant comblé par des songes...

in my heart : : Un vide qui me ronge...

i say : : A l'oubli j'aurais préféré le mensonge.

me myself and i : :

# More.
i love them. or not ::

MessageSujet: Re: Lectures au mois d'automne |(pv caitlyn delaway)   Mer 29 Juil - 21:53

    "_Phénix? Je n'y suis jamais allé, je ne connais absolumment pas. Mais je comprends ce que tu veux dire: Los Angeles est différent de tout ce qui existe. J'ai vécu dans une petite cité qui tiendrait toute entière dans un seul quatier d'ici. Je ne connais rien d'autre chose que ce village. Du moins pas dans cette vie!"

    Caitlyn avait terminée sa tirade sur un air de plaisanterie. Elle ignorait où elle avait vécu avant le Paradis, donc ne pouvait affirmer qu'elle n'avait jamais vécu dans une cité aussi grande que Los Angeles. Mais quelle que soit la façon dont on regardait sa phrase, nul mensonge n'y était formulé. Après plusieurs semaines passées sur Terre, la blondinette était passée maître dans l'art de donner des réponses franches mais détournées. L'idée de mentir à autrui lui était définitivement désagréable. Voilà pourquoi elle faisait tous ces efforts pour répondre à la plus élémentaire des questions. Les gens avaient tendance à ne pas aimer cette tendance quelle avait. Ils trouvaient déconcertant que la moindre interrogation soit tant décortiquée et les réponses aux dites questions soient aussi évasives. Mais c'est ainsi que fonctionnait la jeune femme. Elle ne changerait pas une habitude qui avait su faire ses preuves simplement pour plaire.

    "_Mais oui, c'est une ville magnifique. Malgré cela, je n'ai toujours pas eut l'occasion d'en faire tout le tour. Je ne connais que quelques endroits superbes, comme ce parc ou encore le petit bois qu'il y a de l'autre côté du centre, mais c'est tout."

    Tandis que le jeune homme reprenait la parole, Caitlyn ne su que penser de cette conversation. Ils parlaient tout deux de banalités, semblaient éviter les mêmes sujets et avaient de nombreux points communs. Sans compter que Lynn était persuadée d'avoir déjà vu le jeune homme. Ailleurs que dans ses rêves qui la harcelaient chaque nuit. Mais elle ignorait tout simplement où elle avait vir David. Peut-être s'étaient-ils croisés dans les rues de Los Angeles sans le savoir? Peut-être avaient-ils déjà lu côte à côte auparavant sans se voir? Peut-être allaient-ils faire les courses dans la même épicerie? La blondinette était frustrée de ne pas savoir, comme si elle était sur le point de trouver la réponse sans pour autant l'atteindre.

    Perdue dans ses pensées - comme à son habitude - ce ne fut que quelques minutes plus tard qu'elle remarqua le silence du jeune homme. Reportant son attention à David, elle se rendit qu'il devait lui avoir posée une question et qu'il en attendait la réponse. Il semblait essayer de lire le titre du roman qu'elle avait prévu de lire tout en lui jetant des coups d'oeil pour avoir sa réponse. Rouge de honte d'avoir été prise en flagrant délit de non-attention, Caitlyn demanda d'une petite voix:


    "_Désolée, j'étais ailleurs... Tu disais?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lectures au mois d'automne |(pv caitlyn delaway)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lectures au mois d'automne |(pv caitlyn delaway)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» De l'automne à hivers, changement de pêche ? [sujet mois Octobre]
» course d'automne
» sortie pêche de la section mois de Juin
» La Vel'Automne le 9 octobre à La Roche sur Yon (85)
» Transition été/automne : comment se comportent les carnassiers ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fear of Tomorrow :: « Los Angeles » :: « City Center » :: « Center Park »-
Sauter vers: