.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La jeune fille maladroite |(pv; diana r. waston)

Aller en bas 
AuteurMessage
david a. miller

avatar

Nombre de messages : 57
Age : 25

in my mind : : Je donnerais tellement pour savoir mon passé !

in my heart : : Où est-elle ? <3

i say : : L'enfer est le paradis =D

me myself and i : :

# More.
i love them. or not ::

MessageSujet: La jeune fille maladroite |(pv; diana r. waston)   Jeu 23 Juil - 23:55

« & »

"LE CRI DU SENTIMENT EST TOUJOURS ABSURDE,
MAIS IL EST SUBLIME, PARCE QU'IL EST ABSURDE."
Charles Baudelaire



David venait de se lever, il avait fait ce qu’on appelle une grasse matinée. Il s’était réveillé tard, avait déjeuné tard, s’était lavé tard. Il avait vraiment pris son pied en ce début de journée. Il avait enfilé un jean simple blanc, un t-shirt rouge, avec des signes étranges imprégnés dessus. Avec sur lui seulement, son portable et ses clefs, il se rendait à l’épicerie du coin. Un petit marchand, simple, qui ne vend pas grandes choses. Le vendeur n’était pas maigre, il était même plutôt grassouillet. Il avait des cheveux bruns, très court, un front dégarni, et un ventre robuste. Il était habillé d’une chemise verte et d’un pantalon orange. David était dégoûté du peu d’importance que prenait cet homme à son hygiène personnelle. Pour ce vendeur, sa laver était une punition. Mais où vat-on ? Après avoir marché les quelques mètres qui séparent David de ce magasin miteux, il se retrouva en face de l’épicerie. Il entra, et découvrit ce bonhomme dégoutant, il eu limite un haut le cœur. Il regardait chaque rayon du magasin à la loupe. Car malgré ce que l’on aurait pu penser, le magasin de cet homme était impeccable. Un paquet de gâteau et une boite de coton-tige sont les choses que David avait mises dans son sac. Il s’était maintenant rangé dans la file en attendant sont tour pour pouvoir acheter ce qu’il avait pris. Quelques minutes plus tard, il se fit bousculer par une jeune femme qui avait une odeur nauséabonde. Elle sentait terriblement mauvais, ce qu’il remarqua tout de suite bien sûr. Elle était magnifique. Mais en la regardant de plus près il avait la nette impression de l’avoir déjà rencontré. Avec son caractère très mauvais, il l’agressa assez violement.

"Vous pourriez au moins faire attention !"

Il la trouvait très belle, mais elle sentait si mauvais. Pourquoi cette odeur sur un si beau visage. Pourquoi encore des questions, et jamais de réponses. Le fait était que David connaissait cette femme, mais il ne se rappelait de rien. Des images flous lui venait à l’esprit. Il voyait cette femme aux côtés d’un homme. Il voyait qu’ils s’embrassaient. Il ne reconnaissait pas l’homme car il était de dos, mais la femme il la reconnaissait, c’était la maladroite qu’il l’avait bousculé. Est-ce des réponses à ses questions ? Où simplement des hallucinations ? Pour David, c’était une partie des mystères sur son passé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://secretstory-virtuel.keuf.net
Diana R. Watson

avatar

Nombre de messages : 71
Age : 26

in my mind : : Who am I? What happened? Where are my friends?

in my heart : : I don't remember his face, his voice... Who is he?

i say : : je pensais que tout le monde était heureux au paradis...

me myself and i : : (c) spuppet

# More.
i love them. or not ::

MessageSujet: Re: La jeune fille maladroite |(pv; diana r. waston)   Ven 24 Juil - 15:34


    Le paysage défilait autours de Diana. Elle était assise dans un siège confortable. Une main entrelaçait ses doigts avec les siens pendant qu’elle regardait la route sur laquelle ils passaient. Elle tourna la tête vers la personne assise à côté d’elle… Mais elle ne voyait pas son visage… Ou était-elle encore tombée ?
    Une jeune brune qui devait avoir à peu près son âge conduisait la voiture tranquillement, sans dépasser les limites de vitesses, elle était prudente et sérieuse. Il était tard et elle comptait s’arrêter à la prochaine aire d’autoroute pour dormir un peu disait-elle. Diana ne voyait pas non plus son visage, malgré le reflet dans le rétroviseur.
    A côté de la conductrice se tenait une autre jeune femme, blonde, qui écoutait la musique en bougeant un peu au rythme de la chanson qui passait, et qu’elle n’entendait pas. Cela n’avait pas la moindre importance dans le rêve de notre jeune femme.
    Fatiguée, vraisemblablement par le voyage qu’ils faisaient, Diana posa sa tête contre l’épaule de son voisin et fermait les yeux.

    « ATTENTION ! »

    Les yeux de la jolie blonde se rouvrant d’un coup, elle se sentit tirée vers l’avant, projetée dans le vide alors que la voiture tombait dans le ravin, et…

    Haletante, Diana se redressait d’un coup dans son lit. Qu’est-ce que c’était ? Ce cauchemar ? C’était… Effrayant… Réel, même si elle ne voyait pas les visages des personnes l’accompagnant… Terrifiant… Elle en avait encore la chaire de poule et elle tremble comme si il faisait -10°C ! Et pourtant elle avait chaud comme si elle venait de sortir d’un sauna… « Que m’est-il arrivé ? » pensa-t-elle.

    Un cauchemar. Un cauchemar qui ressemblait à un flash… back, « un flash-back ? Non… Non et non, pitié, me dite pas que je vais avoir des flash comme cela maintenant ? » Pauvre Diana. Il me semble que la réponse est positive, malheureusement pour toi.

    Neuf heures trente du matin… Soupirant, elle se levait. Elle ne voulait vraiment pas envie de tenter le diable en se rendormant et risquer de refaire ce rêve atroce…
    Marchant tranquillement, avec la légèreté et la discrétion d’un félin, jusqu’à dans la cuisine, elle ouvrit le frigidaire pour prendre un bon petit déjeuné complet. Pour une fois qu’elle avait le temps de manger correctement, pourquoi ne pas en profiter ?
    Ainsi, elle prit du jus de fruit multi vitaminé, un bol de lait avec des céréales et une pomme… Cela devrait faire l’affaire.
    Diana mangeait tranquillement, luttant de toutes ses forces pour ne pas tomber la tête la première dans son bol de céréale. Morphée la rappelait à elle et la miss la fuyait.

    Elle nettoya ce qu’elle avait salit et rangea ce qu’elle avait déranger. Puis elle retourna dans la salle de bain. Pour elle, le seul moyen de ne pas se rendormir était de prendre une bonne douche… Froide. Elle se lava les dents, ce qui était quelque chose de très important pour elle, pas question de manger quoi que ce soit après c’être laver les dents… C’était un remède contre le grignotage intempestif entre les heures de repas ! Et oui… Si Diana a un défaut, c’est la gourmandise !
    Oui mais ça ne ce voit pas sur sa ligne, alors on ne lui en veut pas, si ?
    Oh tiens. Je vous présente Diana². La conscience. Il ne faut pas s’inquiéter. Elle aime bien s’incruster entre mes phrases. Non on ne lui en veut pas à Diana. Ce n’est pas un défaut si terrible. Pas comme le fait qu’elle ait un complexe d’infériorité assez prononcé.

    Sortit de la douche, bien réveillée cette fois, elle se dirigea dans sa chambre et s’habilla d’une robe en voile de couleur bleu nuit, elle avait mit une robe plus courte en dessous, de couleur noir, pour que ce soit moins transparent. Diana était loin d’être du genre à mettre un décolleté plongeant et une (très) mini jupe. Elle n’était pas du tout vulgaire. Elle mit un collant noir et des petites ballerines de la même couleur. Et prit un cahier dans lequel elle écrivit le rêve qu’elle avait fait. Elle avait l’impression qu’il était important qu’elle s’en souvienne.
    Après avoir fait ceci, ses cheveux avaient eu le temps de sécher complètement. Elle fit juste en sorte que ses boucles dorées retombent parfaitement avant de sortir de chez elle pour se rendre à l’épicerie, histoire d’aller acheter des fruits. Et pourquoi pas des gâteaux ? Une gourmande professionnelle ne se changera jamais…

    Elle était entrée dans cette même épicerie, dont le vendeur était triste à voir. Il ne prenait pas soin de lui. Il ne devait pas avoir la vie facile le pauvre homme…
    Diana prit ce dont elle avait besoin (et même un peu plus, le paquet de gâteau n’était pas primordial)
    Si il l’était !
    Non il ne l’était pas. Et elle commença à se rendre à la file d’attente de la caisse pour aller payer.
    C’est alors qu’elle fut surprise par une odeur répugnante, nauséabonde, horrible quoi ! Ecoeurée, elle reprit ses fruits et les observa encore plus minutieusement que précédemment pour voir si ils n’étaient pas avariés.
    Son attention totalement portée sur son inspection, elle ne fit pas attention à où elle allait, et bouscula un jeune homme qui devait avoir un an de plus qu’elle, ou tout du moins, qui était plus grand qu’elle et qui n’avait pas vraiment l’air aimable.

    Elle fit tomber sa pomme mais la rattrapa de justesse, avant qu’elle n’atteigne le sol. Diana avait de superbe réflexe, on ne pouvait pas le nier.
    « Désolée ! »
    Elle pensait que le jeune homme ferait comme si de rien était, où lui lancerait juste un regard noir. Mais non. Monsieur l’envoya balader en lui disant qu’elle pouvait faire attention !
    « Bah ça va ! Cela arrive à tout le monde d’avoir son attention prise par… »
    Elle s’arrêta tout de suite quand elle se rendit compte que c’était lui qui dégageait une mauvaise odeur qui accompagnait son aura agressive.
    « Par autre chose. »
    Termina-t-elle. Se rendant compte que le visage du jeune homme ne lui était pas inconnu. D’où elle le connaissait ? Pas la moindre idée. Après tout, peut être l’avait-elle simplement déjà croisé en ville ou dans cette épicerie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
david a. miller

avatar

Nombre de messages : 57
Age : 25

in my mind : : Je donnerais tellement pour savoir mon passé !

in my heart : : Où est-elle ? <3

i say : : L'enfer est le paradis =D

me myself and i : :

# More.
i love them. or not ::

MessageSujet: Re: La jeune fille maladroite |(pv; diana r. waston)   Sam 25 Juil - 1:52

La jeune fille maladroite, c’est comme ça que David la surnommait déjà dans sa tête. Il la trouvait si belle, mais elle sentait tellement mauvais. C’était étrange. Ce n’est pas seulement ça qui était bizarre. Son odeur l’était, mais le regard avec lequel la jeune fille l’avait regardé était inhabituel. Elle l’avait regardé telle une personne qu’elle connaissait depuis des années. Manifestement, il ne se rappelait de rien. Seulement des images qui venaient apparaitre dans son esprit, des images floues, d’un accident. Mais rien de plus. Elle fit tomber sa pomme, elle la ramassa instantanément. Il continuait à la contempler, elle était d’une beauté tellement pure. Il ne s’arrêtait pas de la fixer. Il était comme aspiré dans son regard. Il venait de lui parler méchamment, mais pourquoi une telle attitude si il était inconsidérablement attiré par elle. Elle lui plaisait, mais encore une fois, il ne pouvait oublier que son odeur le répugnait. Après s’être relevé, il remarqua seulement que la plupart des gens du magasin le regardaient. Certains faisaient de petites remarques, d’autres regardaient autre part. Mais la jeune fille maladroite, ne regardait que ses pieds. Elle évitait le regard de David. Mais lui, il était juste devant la caisse, alors que la jeune fille maladroite, avait repris sa place, au bout de la file. Il avait arrêté de la regarder, car c’était à son tour de payer. Il avait pris dans son panier, seulement des gâteaux et une boite de coton-tige. Son passage à la caisse fut bref. Quelques minutes plus tard, il était dehors. Dans les rues de Los Angeles à attendre. Il attendait qu’elle sorte. Il éprouvait une grande attirance pour cette jeune fille. Il avait remarqué qu’elle était jeune. Elle devait être de son âge. Elle était blonde, ses yeux étaient bleus. Elle était tout simplement magnifique et encore, pour David le mot est faible.

Flash back

"Hey, … tu peux me passer ton portable deux secondes."

C’était une fille blonde qui avait parlé. Elle était assise à la place du passager, mais ce n’était pas la jeune fille maladroite. Il ne la connaissait pas, et il n’arrivait pas à voir son visage. Tout était comme flouté. C’était une sensation très bizarre. Il était assis à la place arrière de la petite voiture qui roulait assez vite. Il ne savait pas la direction quelle prenait. David était assis a côté d’une fille, il se tenait la main. Et puis rien …

Fin du Flash black

Il était assis sur un banc, il attendait. La jeune fille maladroite venait de sortir, elle se dépêchait de partir, de rejoindre son appartement. Elle était très rapide, David avait même du mal à la rattraper. Quand tout a coup elle fit tomber toute ses affaires. Tout était par terre, étalé, le peu de choses fragiles qu’elle avait sur elle était cassé. David en profita pour aller la rejoindre. Il voulait s’excuser pour la façon dont il lui avait parlé. Ce n’était pas seulement pour ça, il voulait la revoir. Elle était tellement imprégnée en lui. Il ne pouvait plus enlever son visage de son esprit. Pour David elle était l’incarnation de la perfection.

"Excuse-moi pour tout à l’heure, mais en ce moment je suis un peu à fleur de peau."

Il l’aida à ranger ses affaires. Rassemblés les objets cassés. Après tout ça il se releva, la regarda et attendit sa réponse. Malgré son attirance inexpliquée envers la jeune fille maladroite, il ne pouvait enlever son idée qu’il la connaissait. Elle faisait partie de son passé. Un passé qui sait…! Noir, sombre, mais un passé où il n’était pas seul. Il était entouré. Il ne se rappelle d’aucun moment, sauf l’accident. Une voiture qui roulait sans doute trop vite. 4 amis à bord. 3 filles, et lui. Il ne les reconnait pas. Une blonde et une brune à l’avant, une autre blonde a l’arrière dans ses bras. Malheureusement, il ne pouvait la décrire, il ne se rappelait de rien, pas même de son parfum, de sa voix, de son apparence. Il cherchait dans ses plus profonds souvenirs, mais rien, … le néant. Il était prêt à tout donner pour voir le visage de la femme qu’il a aimé. Etait-ce la jeune fille maladroite ? Pourquoi une aussi forte attirance ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://secretstory-virtuel.keuf.net
Diana R. Watson

avatar

Nombre de messages : 71
Age : 26

in my mind : : Who am I? What happened? Where are my friends?

in my heart : : I don't remember his face, his voice... Who is he?

i say : : je pensais que tout le monde était heureux au paradis...

me myself and i : : (c) spuppet

# More.
i love them. or not ::

MessageSujet: Re: La jeune fille maladroite |(pv; diana r. waston)   Sam 25 Juil - 20:33


    Retournant au bout de la file d’attente, sans jeter un regard au jeune homme, Diana attendit que ce fût son tour de payer, ses yeux rivés sur le sol, n’osant plus regarder personne. Le court échange entre les deux jeunes gens n’était pas passé inaperçu, hélas pour Diana qui préférait de loin la discrétion… Surtout dans des cas pareils !

    Une fois arrivée à la caisse, Diana posa ses articles sur le tapis pour que le vendeur puisse lui dire combien elle devait payer. Le vieil homme aimait bien voir Diana. Elle était un petit rayon de soleil d’après lui. Cela lui faisait chaud au cœur de la voir dans sa boutique, toujours souriante, lui qui ne souriait plus depuis longtemps.
    La jeune blonde paya ce qu’elle devait payer, puis sortit tranquillement, relevant la tête. Ceux qui avaient été présents lors de l’échange entre Diana et le garçon qui n’avait pas été très aimable étaient déjà partis. D’ailleurs, ce garçon en question, elle pensait qu’il serait partit aussi, pourquoi pas pour faire un portrait de Diana et jouer aux fléchettes dessus ? Bon, ce serait quand même étonnant, rien que pour une petite bousculade. Je pense qu’il a déjà mit Diana assez mal à l’aise comme ça, non ?
    Et bien, en faite, non. Le jeune brun ténébreux, le style de garçon que Diana adorait d’ailleurs, mais ça, c’est un secret, était là, assis sur un banc juste à côté de l’épicerie. Détournant rapidement son regard, et faisant, du mieux qu’elle le pouvait tout du moins, comme si il n’était pas là, Diana partit dans la direction opposé du jeune homme, pour retourner à son appartement.

    Ayant l’impression d’être suivie, Diana se mit à marcher plus rapidement. Elle espérait simplement que ce n’était pas l’homme de tout à l’heure qui la suivait. Mais ses espoirs retombèrent en poussière lorsque l’étrange odeur qu’elle avait sentit dans l’épicerie refit son apparition. Resserrant son sac qu’elle portait sur son épaule afin qu’il ne tombe pas, Diana accéléra l’allure une fois de plus, priant pour arriver le plus vite possible à son appartement et priant pour que le fait que le jeune homme la suive ne soit qu’une coïncidence. Mais elle en doutait fortement. Car plus elle avançait, plus l’odeur se rapprochait, plus elle avait l’impression d’être suivie.

    Crac !

    « Non ! Pourquoi cela devait m’arriver maintenant ? »

    La bretelle de son sac venait de se casser. Elle se doutait que cela n’allait pas tarder à ce produire, mais elle n’aurait jamais pensé que ce moment tomberait aussi mal.

    D’un geste à la fois un petit peu énervé, mais en réalité, Diana était surtout extrêmement stressée, la jeune femme se baissa pour ramasser ce qu’elle avait fait tomber. Par chance, les fruits n’étaient pas tombés sur le sol mais étaient restés dans le sac, et ils avaient survécut au choc. Je ne pourrais pas en dire autant pour le paquet de gâteaux… Diana regarda rapidement si son portable marchait toujours, c’était le cas. Heureusement qu’il était vraiment résistant car c’était assez souvent qu’il tombait…

    Soudain, alors qu’elle ramassait ses affaires, les mains toutes tremblantes de stress, Diana vit une ombre s’arrêter à côté d’elle. Son cœur, si seulement il battait encore, aurait sûrement raté quelques battements. Elle s’attendait vraiment à se faire engueuler par le jeune homme. Oui, Diana se fait souvent des histoires où elle imagine toujours à peu près le pire…

    Surprise totale quand l’ombre s’excusa de son comportement de quelques minutes plus tôt et mit cela sur le fait qu’il était à fleur de peau en ce moment.
    Diana se figea sur place pendant une demi seconde, surprise, pensant avoir mal entendu, mais le jeune homme se baissa à son tour pour l’aider à ranger ses affaires.

    Une fois ceci fait, ils se relevèrent et le jeune homme observa Diana. Elle trouvait ça un peu gênant. Elle soutint son regard pendant deux ou trois secondes avant de retourner son regard vers le sol, ne pouvant pas supporter l’intensité des yeux sombre du jeune ténébreux.

    « Ça ne fait rien… C’est déjà oublier… ça arrive de ne pas être de bonne humeur tout les jours… »

    Pour dire vrai, Diana n’avait pas vraiment sourit une seule fois depuis qu’elle était revenue sur terre en tant qu’ange. Elle qui était toujours souriante autrefois, dans sa vie antérieure ! Sa joie de vivre était-elle partie en même temps que sa vie elle-même ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
david a. miller

avatar

Nombre de messages : 57
Age : 25

in my mind : : Je donnerais tellement pour savoir mon passé !

in my heart : : Où est-elle ? <3

i say : : L'enfer est le paradis =D

me myself and i : :

# More.
i love them. or not ::

MessageSujet: Re: La jeune fille maladroite |(pv; diana r. waston)   Lun 27 Juil - 18:32

Elle ressemblait beaucoup à la fille de ses rêves. La fille qu'il tenait dans ses bras. Celle qu'il serrait contre lui. Celle qu'il devait aimer plus que tout. Il c'était maintenant résigné en disant que ce n'était qu'une coïncidence. En même temps, il ne l'avait vu qu'une seul fois, et puis si c'était elle, elle se rappellerait aussi de lui. A moins qu'elle soit morte dans l'accident, elle aussi. Il l'avait regardé pendant tellement de temps qu'il la connaissait par coeur. Ses formes, ses couleurs. Il ne manquait plus qu'il connaisse ses goûts. Il réfléchissait brièvement à un endroit où aller, qu'ils puissent parler. Ou alors ils pourraient continuer à marcher tout en se racontant leur petite vie. Du moins ce qu'il en reste. On ne pourrait pas dire qu'il est grand-chose à raconter. Pour ne pas lui dévoiler sa mission, il devait inventer quelque chose. Mais quoi ? Après un accident de voiture il avait tout oublié. C'était presque la vérité. A une exception. Il était mort.

Un bar. C'était le meilleur endroit pour parler. Il pourrait l'inviter à boire quelque chose, un café pourquoi pas. Mais si elle n'aimait pas ça. C'était comme s'il le savait. Il avait l'impression, des ressenties, comme s'il connaissait une partie de ses goût, de ce qu'elle aime. Une boisson fraiche ça irait très bien, en plus il faisait chaud.

"Est-ce que je peux t'offrir une boisson pour me faire pardonner même si pour toi je suis déjà excusé."

Il ne s'avait pas où l'emmener. Dans un bar, chez lui. Aucune idée. Pourquoi pas, au Starbucks, il était a quelques mètres de là où ... avait fait tombé son sac... Il ne connaissait toujours pas son prénom. Il avait arrêté de l'appeler la jeune fille maladroite. C'était pas très beau, très élégant, et surtout ça ne se faisait pas. C'est comme si un jour on rencontrait quelqu'un dans un supermarché, et que cette personne allait m'appelais le gars du supermarché. C'est maladroit, et malpoli. Mais elle n'en savait rien.

"Je me permets de te demander ton prénom. Moi c'est David."

Il sourit pour la première fois depuis son retour sur terre. Même si un démon ne doit pas sourire, il ne pouvait s'en empêcher. Le sourire est la perfection du rire. Cela signifie tant de choses. Un geste, qui montre a quel point vous êtes heureux, bien dans votre corps. Mais pour David un sourire n'était rien qu'un piège. Un geste simple qui vous fait tomber dans le panneau...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://secretstory-virtuel.keuf.net
Diana R. Watson

avatar

Nombre de messages : 71
Age : 26

in my mind : : Who am I? What happened? Where are my friends?

in my heart : : I don't remember his face, his voice... Who is he?

i say : : je pensais que tout le monde était heureux au paradis...

me myself and i : : (c) spuppet

# More.
i love them. or not ::

MessageSujet: Re: La jeune fille maladroite |(pv; diana r. waston)   Mar 28 Juil - 0:19


    La jeune femme se mordillait légèrement la lèvre inférieure. Signe qu’elle était vraiment gênée. Depuis combien de temps la regardait-il ainsi ? Aucune idée. Mais Diana sentait le rouge lui montait aux joues.

    C’était ça, l’inconvénient d’être blonde aux yeux bleus, et être pâle. Quand ou rougit, ça se voit tout de suite. Et il n’ai pas difficile de faire rougir Diana. Un gentil compliment, encore plus si il est dit par un beau garçon, et là, c’est le drame. Mais ce n’est pas la seule façon de faire rougir cette jeune fille qui était toute embarrassée devant le beau brun ténébreux. Le fait de la regarder comme ce dernier le faisait lui colorait les joues d’une teinte rose qu’elle essayait d’atténuer du mieux qu’elle pouvait en soufflant doucement. Elle rougissait aussi quand elle disait une bêtise. C’était donc facile à voir !

    Diana regarda un instant le jeune homme en face d’elle. Il semblait être en train de réfléchir. Puis soudain, il sortit de ses pensées et prit la parole. Malgré le fait que Diana lui ai assuré qu’il était déjà pardonné, il voulait lui offrir une boisson. Il est vrai que Diana se demandait un peu pourquoi il insistait comme cela, la plupart des personnes seraient déjà partit et aurait déjà oublié Diana, mais pas lui. On aurait presque dit qu’il voulait tout faire pour se faire pardonner. Enfin tout, façon de parler, évidemment.

    La jeune Diana hésitait légèrement, puis, finalement, se disant que cela ne pourrait pas lui faire de mal, le jeune homme en face d’elle ne semblait pas méchant, même si il avait été on ne peux moins sympathique au départ, il c’était arrangé en cinq minutes, et il ne lui ferait rien de toute manière. Et puis… Il intriguait un peu Diana aussi, même si elle était vraiment très embarrassée en sa présence. Diamant finit par prendre la parole.
    « C’est d’accord… »
    Une phrase très courte, accompagnée d’un petit sourire timide. La manière dont le jeune homme l’avait observée, un plus tôt, l’avait mise mal à l’aise. Même dans son ancienne vie elle n’avait pas été habituée à être regardée ainsi.

    Le jeune homme demanda à Diana son prénom, puis il se présenta comme David.
    David ? Etrange… Vraiment étonnant. Ce jeune homme… David… Me rappelle quelqu’un, et, si je me souviens bien, il y avait un jeune homme qui s’appelait David dans le discours que ma marraine à prononcé à mon enterrement…

    -Flash-back-

    Un couple qui dansait sur une piste de danse, lors de ce qui semblait être un bal de promo. Une blonde aux cheveux bouclé, Diana en conclu que c’était elle. Elle dansait avec un jeune homme brun. Ils dansaient une valse et éclipsaient tout les autres couples de la salle. Leur passion commune était assurément la danse. Et cela se voyait.

    Un éclair blanc. Deuxième flash.

    Toujours le même couple, la même soirée, toujours seuls sur la piste de danse, étant observés par tous les autres élèves du lycée qui les regardaient avec envie, ils aimeraient tous savoir danser comme ce couple. Les filles de la salle auraient sûrement toutes aimé avoir un cavalier qui dansait divinement bien, et les garçons auraient rêvé d’être au bras de la jeune fille, rien que pour être encore plus contaminés par la joie et le bonheur qui émanait du couple lorsqu’ils dansaient.

    Le couple avait du caractère, cela se voyait. Encore plus car la danse était à présent un tango. Les yeux dans les yeux, le jeune homme menait la danse, Diana suivait tout en prenant la main à son tour par moment. Montrant aux autres qu’ils savaient danser. Que c’était leur élément.
    Soudain, la Diana qui regardait la scène de loin (celle qui regarde le flash-back) se rendit compte de quelque chose qui la choqua. Son cœur rata quelques battements.

    Le jeune homme, c’était David.

    C’était la première fois qu’elle voyait le visage d’un personnage autre qu’elle. Mais là, David était bien présent, en train de danser avec elle, son regard brun dans les yeux bleus de Diana. Les deux opposés mais qui semblaient tellement parfait, tellement bien ensemble.

    Ce fut ensuite l’enchaînement de plusieurs flash-back.

    Diana qui sortait de la scène d’où elle venait de danser pour aller sauter dans les bras de son chéri, heureuse de le retrouver, et heureuse d’avoir danser en donnant tout ce qu’elle pouvait pour plaire au public.
    Diana et David dansant dans une salle de danse. Apprenant de nouveaux pas de danse.
    David en train d’embêter Diana alors qu’elle essayait de bosser. Il semblait apprécier la taquiner…

    -Fin du flash-back-

    Diana porta sa main à son front, se tenant légèrement au mur. Tout ces flashs l’avaient bouleversée et lui faisaient tourner la tête.
    Non… Non, ça ne peut pas être lui… Je me fais des idées. C’est moi qui lui ai donné ce visage parce qu’il a le même prénom. Mais des David, il y en a plein dans le monde. Il ne peut pas être celui de mon rêve…
    Il n’y aurait qu’un seul moyen pour que Diana le sache. Lui demander si sa passion était la danse, ou danser avec lui. Mais elle ne pourrait jamais lui demander une telle chose.
    Se rendant compte qu’elle était à nouveau observée par David, mais pas de la même façon que précédemment, elle fit un petit sourire et dit :
    « Désolée, j’ai eu un vertige… Ravie de te rencontrer David. Je m’appelle Diana. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La jeune fille maladroite |(pv; diana r. waston)   

Revenir en haut Aller en bas
 
La jeune fille maladroite |(pv; diana r. waston)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La jeune fille et le ballon ovale
» SAMHRADH devient une belle jeune fille ....
» [Fait divers] Une jeune femme happée par un train
» Des nouvelles de la grosse merdeuse ! -_-
» Vines Cow Girl aux Gypsy des Prés Secs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fear of Tomorrow :: « Los Angeles » :: « City Center » :: « Shops »-
Sauter vers: